Les trajectoires opposées des collectes du livret A et de l’Assurance-vie


livret a

D’après les analystes, les tendances contrastées des deux produits d’épargne les plus utilisés par les Français, le livret A et le contrat d’assurance-vie, mettent en évidence la situation tendue du pouvoir d’achat.

Les collectes du livret A s’accélèrent

D’après les chiffres annoncés par la CDC, Caisse des Dépôts, la différence entre les dépôts et les retraits sur les comptes de livret A enregistre un niveau exceptionnellement haut, le plus élevé des sept derniers mois avec 2,9 milliards d’euros. La collecte du produit d’épargne préféré des Français associée à celle du livret de développement durable affiche d’ailleurs son neuvième mois consécutif de solde positif avec + 3,09 milliards d’euros sur l’ensemble des réseaux. Ainsi, depuis le début de cette année, le cumul des collectes atteint + 15,68 milliards d’euros pour un total des sommes déposées atteignant les 21,4 milliards d‘euros, à l’issue du mois d’août.

Inquiétude des Français ?

Pour les analystes, l’accélération enregistrée dans la collecte de l’épargne serait symptomatique de l’inquiétude des ménages français dans ce contexte économique tendu. Ceci d’autant plus qu’en parallèle, les collectes relevées sur les contrats d’assurance-vie suivent une trajectoire contraire à celle du livret A, en subissant notamment leur neuvième mois consécutif de baisse. D’après les chiffres publiés par la FFSA, Fédération française des sociétés d’assurances, les cotisations se sont encore contractées de 11 % en août, plaçant ainsi le cumul de cotisations reçues cette année à 88,3 milliards d’euros. Notons qu’à la fin du mois d’août dernier, l’encours total sur les deux produits, livret A et assurance-vie, s’est établi à 279,5 milliards d’euros.