Les Vacances, un luxe pour les Français à faible revenu


Partir en vacances est devenu un luxe inaccessible pour une proportion de plus en plus importante de la population française. Les résultats de l’enquête Sofinscope réalisée par Sofinco parlent d’eux-mêmes.

Ceux qui partent en vacances

De plus en plus de Français décident de rester chez eux pendant la saison estivale. Le sondage de Sofinco révèle que seulement 57 % de la population partiront en vacances cet été, alors que ce taux se situe habituellement à 65 %. Les statistiques démontrent que ce privilège est devenu un luxe pour les foyers à faible revenu. Parmi les chanceux, on compte les CSP+ (cadres, chefs d’entreprises, professions intellectuelles supérieures…) qui sont 67 % à partir en vacances et 72 % de ceux qui habitent en région parisienne. Les 78 % de ménages touchant plus de 3500 euros/mois seront également du voyage.

Des séjours moins longs

Les Français partiront, mais beaucoup d’entre eux seront contraints d’écourter leur séjour. Ainsi, seulement 16 % des personnes interrogées prendront des vacances de plus de 21 jours. Ceci concernera 24 % de la population de la région parisienne et 26 % des personnes âgées de plus de 60 ans. Par contre, cette durée va de sept jours à 14 jours pour deux tiers des vacanciers. À noter également que ce paramètre sera fortement lié à la destination que les familles choisiront.

Le budget vacances revu à la baisse

Le pouvoir d’achat des ménages a fortement chuté. Près de la moitié des Français ont dû revoir à la baisse les dépenses prévues pour les prochaines vacances, par rapport aux deux dernières saisons. Le budget moyen se situe à 1157 euros et seuls 6 % d’entre elles envisagent de dépasser cette somme. La palme revient aux Parisiens, qui consacreront 1640 euros à leurs vacances d’été alors que 61 % des ménages ne partiront point, faute de moyen. Certains préfèrent réaffecter leurs ressources dans d’autres projets comme l’acquisition d’un logement ou la décoration de leur habitation.