L’Inde : Futur paradis des investisseurs


Carte Inde

Selon une récente interview qu’a accordé à Capital David Chatter, le gérant du fonds Pictet Indian Equities, l’Inde représente le placement financier le plus pertinent  pour  les vingt prochaines années. Se basant directement sur les devises indiennes par rapport aux principaux marchés d’actions, il affirme qu’à long terme, le marché indien sera l’un des plus prospères et des plus reconnus mondialement.

S’appuyant sur la fiabilité du système juridique indien,  le gérant du fonds Pictet Indian Equities affirme que ce pays suit la même voie de développement que la Chine, mais avec 10 ans de retard principalement à cause de la crise de la balance des paiements de 1991. Ayant entamé un processus d’ouverture et de libéralisation de son économie, l’Inde connaitra selon lui une montée en puissance et le rythme de croissance du PIB sera stable contrairement à celui de la Chine.

À plus court terme, David Chatterjee s’attend à une accélération de la croissance du crédit, mais aussi à une reprise des investissements du secteur privé. Ayant dépensé ses ressources financières intelligemment lors de la récente crise, le gouvernement indien a su garder un taux de croissance stable, même si elle était tombée à moins de 5 %.

David Chatterjee affirme que même si le taux d’inflation a été  légèrement négatif en 2009, elle est remontée à 8 % et selon la Banque Centrale, la normalisation de ce niveau est plus que plausible.

Questionné à propos des actions indiennes, le gérant du fonds Pictet Indian Equities précise qu’une croissance de l’ordre de 25 % des bénéfices par action est prévue cette année, ce qui représente une forte rentabilité financière des entreprises indiennes.

Le principal risque que les investisseurs puissent subir est que le taux d’inflation prenne la pente, ce qui se traduirait par le relèvement des taux d’intérêt plus importants.