Livret A : la collecte s’effondre en juillet


Les Français sont de moins en moins intéressés par l’idée de réaliser un placement sur un livret A. En juillet, la collecte nette a connu un repli de 82 % pour se situer à 380 M €.

livret d'epargne A

La collecte fait une chute libre

Le livret A attire de moins en moins d’épargnants selon une publication de la Caisse des dépôts. En juillet, la collecte nette s’est effondrée pour s’établir à 380 M€ seulement, soit une baisse de 82 % en glissement annuel. Cette contre-performance trouve son origine dans les rumeurs sur la baisse du taux du livret A, note Philippe Crevel, SG du cercle des épargnants. Le 15 juillet dernier, Pierre Moscovici, ministre de l’Économie, annonçait vouloir revoir le taux. Toujours est-il que pour les 7 premiers mois de l’année confondus, l’on a pu tout de même constater une hausse de 16,85 % de la collecte. Concrètement, celle-ci est passée de 13,29 Mds € à 15,53 Mds € entre 2012 et 2013, propulsée notamment par un mois de janvier très performant représentant 8,21 Mds €.

Un taux de 1,25 % depuis début août

Depuis début août, le taux du livret A est de 1,25 % contre 1,75 % auparavant. La législation veut que celui-ci tienne compte du niveau de l’inflation, expliquant ainsi cette baisse. Toutefois, la Caisse des dépôts a fait remarquer que la méthode de calcul pour déterminer le taux du livret A n’a pas été respectée. Si tel était le cas, l’on obtiendrait un chiffre avoisinant 1%, souligne-t-il. Cependant, d’après Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, cela pourrait avoir des conséquences néfastes. Le livret de développement durable, pour sa part, a bénéficié d’une collecte multipliée par deux le mois dernier, à 850 M €. Les deux livrets confondus, les dépôts s’élevaient à 365,4 Mds € à la fin juillet.