Livret d’épargne A et LDD : 30 600 euros d’ici peu ?


Conformément à l’annonce du président Hollande lors des récentes campagnes présidentielles, les livrets d’épargne A et LDD pourraient voir leur niveau de dépôt maximal relevé.

Les épargnes pour financer les logements

Le niveau maximum de dépôt pourrait être relevé pour le livret A et le livret LDD, selon le programme annoncé par François Hollande lors des récentes campagnes présidentielles françaises. Cette décision qui a reçu des premiers retours favorables a pour objectif d’apporter des fonds supplémentaires au bénéfice des programmes pour les logements sociaux. Cette mesure est également destinée à financer l’industrie, notamment grâce au nouveau plafond fixé sur le livret développement durable. Une partie de la collecte de ses deux livrets sera allouée à la dette publique. Les pouvoirs publics attendent de cette nouvelle mesure entre 15 et 20 milliards d’euros de fonds déposés sur ces livrets.

295,1 milliards d’euros d’encours

Le plafond actuel pour le dépôt sur le livret A est actuellement fixé 15 300 euros. Si la décision du Président Hollande est appliquée, il sera relevé à 30 600 euros. Quant à l’épargne sur le LDD, si actuellement les ménages peuvent y verser 6 000 au maximum, la mesure ferait passer cette limite à 12 000 euros. Si le décret a de réelles chances d’être rapidement annoncé, les établissements bancaires demanderaient certainement un délai pour son application. À la fin du premier trimestre 2012, le livret A a permis 1,28 milliard de collectes. Quant au LDD, les retraits en mars étaient supérieurs de 10 millions d’euros, par rapport aux dépôts, l’encours sur le livret se stabilisant à 71 milliards d’euros. Les deux livrets d’épargne affichaient à la fin du mois de mars, un stock de 295,1 Mds €.