Loyers : hausse de 2,24 % de l’indice IRL


L’indice IRL (=Indice de Référence des Loyers), valeur sur laquelle se calcule l’augmentation annuelle des loyers, a progressé de 2,24 % à la fin de ce premier trimestre 2012. Ainsi, les contrats de bail expirant au cours de ce mois pourront être rehaussés en conséquence.

La plus forte hausse de l’IRL depuis 2009

Conséquence de l’inflation, qui s’est envolée de 0,8 % au cours du mois de mars, affichant ainsi 2,3 % de progression annuelle, l’indice IRL a connu une hausse de 2,24 points. Ce dernier, valeur sur laquelle se calcule annuellement l’augmentation des loyers connait alors cette année sa plus forte montée depuis trois ans. En effet, au cours des trois premiers mois de l’année 2009, cette valeur de référence atteignait 2,38 %. La hausse générale des prix à l’étiquette constatée depuis 2011 s’est alors poursuivie au cours des trois premiers mois de cette 2012, entraînant avec elle le fameux indice sur lequel se calcule l’ajustement annuel des loyers.

La loi du 6 juillet 1989

Ainsi, à compter de ce mois d’avril 2012, les loyers seront rehaussés de 2,24 % pour les contrats de bail expirant en mars dernier. Les baux concernés sont ceux comportant une clause stipulant un tel réajustement annuel. Plus précisément, l’indice récemment paru concerne les contrats de bail des locaux régis par la loi du 6 juillet 1989, c’est-à-dire tout logement principal ou servant d’habitation et de local professionnel, ainsi que les dépendances. Les habitations secondaires et les logements meublés ne sont pas soumis à cet indice. Si l’indice IRL a connu une hausse de 2,24 % en ce début du mois d’avril, il a cependant été constaté que les prix pratiqués sur les nouveaux baux sont restés stables au cours des trois premiers mois.