Pension de réversion : quelques changements majeurs en 2010


On entame l’année 2010 avec quelques reformes majeures, notamment on dénote une majoration au niveau de la pension de réversion. Normalement, la pension de réversion était une indemnité représentant 54 % du montant de la retraite du conjoint décédé et depuis le 1er Juillet 2001, la limite d’âge pour être éligible à cette pension avait été abolie au niveau du secteur public. Au niveau des modifications qui ont été apportées, on dénote quelques points positifs, notamment a partir du 1er Janvier 2010, le taux passera à 60 % pour les personnes atteignant la barre des 65 ans et bénéficiant d’une pension inferieure à 800 euros mensuellement. Cela comprend le cumul de la pension de réversion actuelle , la pension personnelle et toute autre source de revenus complémentaire de la personne en question.

Parmi les autres conditions de ressources établies pour l’année 2010, au grand regret, la limite d’âge a été restituée, donc pour bénéficier de la pension de réversion, il faudra avoir au moins 55 ans. En outre il faudra mettre de coté la réforme correspondant aux lois Fillon instaurée en 2003, visant à progressivement supprimer la condition d’âge pour bénéficier de cette pension. Par contre cela n’aura aucun impact pour les personnes devenues veuf/veuve avant la date du 1er Janvier 2009. L’allocation veuvage normalement allouée par le régime général et celle des exploitants agricoles aux personnes qui sont en situation de veuvage et qui ne sont pas éligibles pour une pension de réversion, sera maintenue en temps que mesure temporaire, jusqu’au 31 Décembre 2010.

On dénote aucun changement concernant les revenus des personnes pouvant bénéficier de la pension de réversion, les conditions étant, que les personnes vivant seules, ne dépassent pas les 17 555, 20 euros annuellement en termes de salaire, pensions ou autres sources de revenus, et dans le cas contraire (couples) le montant annuel devra être inferieur à 28 088,32 euros.

Certes c’est une nouvelle qui va bouleverser le quotidien de nos pensionnaires et on attend tous de voir la réaction des gens suite à cette reforme.

Plus d’informations sur le site du Service-Public français.