Où placer son argent quand ca va mal en bourse ? dans un livret d’épargne


livret a
Les investisseurs français, mis à mal par la crise de la dette et la chute de la Bourse, recherchent des placements sûrs pour protéger leur épargne.

Les SICAV et les fonds monétaires, investissements considérés comme sûrs, peuvent être un bon moyen de placer son argent à court terme, sous réserve de disposer de grosses sommes pour rendre intéressante une rémunération faible (environ 1%), mais versée quotidiennement.

La solution pour les petits épargnants ou pour une épargne sur le long terme, ce sont les livrets. En passant le 1er août de 2% à 2,25% net, les livrets réglementés A, Bleu, LEP et LDD (Livret Développement Durable) confirment leurs statuts de produits grand public simples et rémunérateurs. Exemptés d’impôts et de prélèvements sociaux, les livrets réglementés sont garantis par l’Etat et protègent l’épargne contre l’inflation. Cependant, les sommes qu’on peut y déposer sont limitées. Pour augmenter le plafond, il est possible de cumuler un livret A ou un livret Bleu avec un LDD.

Les banques proposent également des produits appelés « Super livrets », avec des taux de rémunération compris entre 2,5 et 6% suivant les promotions. Mais ces produits étant taxés, la rémunération nette est en réalité comprise entre 2,5% et 1,72%. Pour une souscription avantageuse, la solution serait de cumuler les super livrets et de les ouvrir en suivant les offres promotionnelles.