Plafond du livret A : le relever à 30 600 euros n’est plus nécessaire


30 600 euros, tel est le plafond du livret A promis par le président français François Hollande au cours de sa campagne. Même si cet objectif est loin d’être atteint, certaines institutions estiment qu’il est inutile de relever le plafond en question.

livret a

Au cours de sa campagne présidentielle, François Hollande s’était engagé envers ses électeurs et envers la France à revoir le plafond du livret A du simple au double. Aujourd’hui, ce plafond a bien été augmenté, mais en deux temps : au 1er octobre 2012 et au 1er janvier 2013. De plus, la hausse du plafond du livret A a été moins importante que dans les promesses de campagne du président. Si en septembre 2012 il a été de 15300 euros, il a été relevé de 25 % dans un premier temps pour atteindre 19125 euros puis de 25 % à nouveau en janvier 2013 pour se hisser à 22 950 euros. Le dépassement de la barre des 30 000 euros promis n’a donc pas eu lieu. Par contre, ce fut le cas en ce qui concerne le plafond du Livret de développement durable.

D’après une source à Bercy, il semblerait que le livret A puisse couvrir à lui seul les besoins de financement des HLM, affirme le Journal du Dimanche. Toujours selon cette source, le ministère aurait également prévu d’étendre l’épargne vers les entreprises. D’ailleurs, le journal souligne le faut que les HLM, la Caisse des dépôts et les banques se seraient accordés sur le fait qu’il n’est pas nécessaire de relever autant le plafond du livret A. Michel Sapin, ministre des Finances aura bientôt à réunir une commission pour la place financière de Paris en 2020. Parmi les thèmes abordés par ce comité figureront certainement les questions d’épargne.

Source : notretemps