Plan de Sauvetage de 750 milliards en Europe


Les ministres européens des Finances se sont réunis dans le but de créer un vaste mécanisme dans le but de sauver les pays de la zone euro ainsi que pour stopper la crise financière grecque, qui commence à prendre une dimension internationale.

L’aide financière s’élevera à 750 milliards d’euros. Réunis au siège de la commission européenne à Bruxelles, les ministres des Finances des « Vingt-Sept », ont recherché à formaliser ce plan, dont les principaux points ont été définis par les dirigeants de la zone euro.

Les 750 milliards d’euros qui seront utilisés pour contenir la crise financière grecque sera repartie en 60 milliards d’euros de prêts octroyés par la Commission européenne, 440 milliards seront apportés par les pays de la zone euro (sous forme de prêts bilatéraux ou de garantie) tandis que les 250 milliards d’euros restants seront apportés par le FMI (Fonds Monétaire International).

Pour ces ministres des Finances, le but principal du mécanisme mis en place est d’étendre d’une certaine façon l’aide à la balance des paiements aux pays de la zone euro. Selon une source diplomatique, une offre de 500 milliards d’euros avait été faite dans un premier temps par l’Allemagne, mais fut vite portée à la somme actuelle, car jugée trop insuffisante.

Le mécanisme mis au point par les 27 repose, juridiquement parlant, sur l’article 122-2 du traité qui stipule que:

« lorsqu’un État membre connaît des difficultés ou une menace sérieuse de graves difficultés, en raison de catastrophes naturelles ou d’événements exceptionnels échappant à son contrôle, le Conseil, sur proposition de la Commission, peut accorder, sous certaines conditions, une assistance financière de l’Union à l’État membre concerné ».

Les bourses mondiales ont bien entendu accueilli avec euphorie la nouvelle.. :

-Le CAC 40 s’est envolé de +9.66 %
-Francfort +5.30 %
-Le Dow Jones de +3.90 % et Nasdaq +4.81%
-Madrid +14.43 %
-Milan +11.28 %
-Lisbonne +10.73 %
-Athènes +9.13 %