Plus-Value immobilière : la réforme de l’impôt et le calculateur


Un dilemne pour les propriétaires immobiliers approche. Le premier février 2012, une réforme fiscale va prolonger de 15 à 30 ans la durée de possession obligatoire pour être exonéré de la plus-value réalisée lors d’une vente. Alors faut-il céder son bien avant l’application de la réforme quitte à amoindrir son gain, ou espérer un meilleur produit final en attendant pour vendre?

La pression est d’autant plus forte sur les vendeurs que le délai est long entre le compromis de vente réalisé entre les deux parties et la vente effective avec transmission de la propriété! La moyenne nationale est en effet de 3 mois, ce qui condamne les vendeurs potentiels à entreprendre avant novembre 2011 les démarches nécessaires à la transaction immobilière. Ils profiteraient alors du régime fiscal actuel, qui permet un abattement progressif de la sixième à la quinzième année de propriété, à partir de 10% jusqu’à une exonération totale.

La réforme va considérablement modifier les taxations. En effet, la mesure prévoit que de la sixième à la dix-septième année, l’abattement croîtra de 2% par an, puis de 4% jusqu’à la vingt-quatrième. Pour atteindre la trentième, le taux sera de 8%. En complément de cette réforme, le gouvernement a souhaité maintenir le nouveau taux de taxation de 19% sur les ventes, soit trois points de plus en 2011 par rapport à l’année précédente. Une hausse qui, additionnée à celle des prélèvements sociaux, rend nécessaire un calcul minutieux des produits finaux de la vente.

Voyez le calculateur/simulateur de plus-value immobilière sur le site LeParticulier : [cliquez sur l’image pour y accéder]

Calculateur Plus value immobilier

source: lefigaro