Pour la plupart des Français, la prudence sera de mise en 2013


L’année 2012 a consacré la première baisse du pouvoir d’achat en France en 30 années. 2013 risque d’être encore plus contraignante. Certains Français devront se résoudre à réduire de façon drastique leur budget, quitte à sacrifier certains postes essentiels.

Un bilan alarmant

Une étude menée conjointement par Médiaprism et 60 millions de consommateurs a révélé que 79 % des Français pensent qu’en 2012, leur pouvoir d’achat a été revu à la baisse. Un bilan plus grave encore ; ils sont 72 % à estimer que ce pouvoir d’achat va toujours aller décroissant.

Les raisons en sont diverses. 85,6 % des Français pensent que cela est dû au coût de l’énergie, 71,6 % à la hausse des taxes et des impôts divers. 72,9 % estiment que c’est la faute aux produits de grande consommation et 69,5 % trouvent que la situation a un lien direct avec les carburants.

A chacun sa méthode pour réduire ses charges

En fin de compte, l’on sait que près de 25 % des Français disent avoir de plus en plus de mal à boucler leurs fins de mois. Pour la catégorie de personnes touchant un salaire inférieur à 1500 euros, l’on en compte environ 48,4 % qui ont du mal à joindre les deux bouts.

40 % des Français ont déclaré avoir fait d’amples concessions par rapport à leur budget et rayé certaines dépenses de leur liste.

Certains ont choisi d’épargner moins chaque mois, tandis que d’autres sont contraints de se servir d’une partie de leurs économies pour boucler les fins de mois.

D’autre part, 76,4 % des Français ont déclaré avoir changé leur mode consommation. 70 % des personnes interrogées ont affirmé faire des efforts de limitation de leur consommation en énergie, que ce soit en électricité, en gaz ou encore lorsqu’ils sont au volant. Mis à part les personnes qui comparent les prix à outrance, l’on recense également les courses aux promotions qui sont devenues systématiques.