Pouvoir d’achat : l’inquiétude baisse chez les Français


Le baromètre Viavoice-BPCE vient de paraître récemment. D’après ce document, les Français seraient moins inquiets par rapport au pouvoir d’achat. Les ménages sont toutefois encore hésitants, craignant le spectre des charges fiscales.

épargne salariale

Moins inquiets pour le pouvoir d’achat

Les Français sont moins nombreux qu’auparavant à penser que le pouvoir d’achat va baisser pour les mois à venir. Voici ce qui résulte du baromètre réalisé par Viavoice-BPCE et relayé par Les Échos. Même si la proportion pessimiste représente 53 % des Français, il faut tout de même noter que par rapport au mois de janvier 2014, ce chiffre a diminué de 6 points. Par rapport au mois de novembre dernier, ce chiffre a même chuté de 10 points. Par ailleurs, le quotidien économique précise que cette baisse des inquiétudes des Français est notée au niveau de toutes les catégories socioprofessionnelles.

L’attentisme reste de mise

Toutefois, les intentions des Français pour les mois à venir ne vont pas pour autant changer du jour au lendemain. En effet, seuls 6 % des personnes interrogées ont affirmé vouloir dépenser plus d’argent par rapport aux mois passés. Par ailleurs, il est important de prendre en compte le fait que l’adoption récente de la loi Hamon par les parlementaires peut insuffler un vent nouveau chez les ménages, grâce aux nombreuses mesures qui visent à améliorer le quotidien des consommateurs par rapport à leurs droits.

Les charges fiscales au cœur des craintes

Selon François Miquet-Marty, cette stabilité du comportement des ménages vis-à-vis des dépenses résulte d’une inquiétude importante par rapport aux contraintes financières, notamment les impôts. D’après le quotidien Les Échos, la fiscalité représente depuis le mois de juin 2013 la principale crainte financière des Français par rapport à leur pouvoir d’achat.