Préparation à la retraite : les Français en difficulté


Afin d’assurer une retraite paisible, il est primordial d’épargner. Cependant, le comportement des Français ne semble pas aller dans ce sens.

Une enquête révélatrice

Selon une étude effectuée par l’assureur Aviva sur le comportement des Européens face à leur future retraite, les citoyens français sont moins enclins à épargner durablement afin d’assurer un niveau de vie convenable lors de leur retraite. 21 % des pré-retraités enquêtés prévoient même de cesser d’économiser, estimant que l’État pourrait subvenir à leurs besoins dans un futur proche. Cette situation est à peu près identique dans toute l’Europe, mais l’on enregistre le plus grand nombre de cas en France. Les Polonais sont en effet les plus sensibilisés à la capitalisation. Une personne sur 20 envisage ainsi d’arrêter d’épargner à partir de cette année, contre un Français sur 5.

Une situation plus optimiste pour les jeunes générations

Contrairement à la tendance générale en Europe, les Français âgés de 18 à 35 ans s’avèrent plus soucieux quant à leur futur. Malgré une tranche de population qui s’estime mal informée sur le système de retraite, 71 % des enquêtés pensent repousser leur départ à la retraite afin de gagner plus d’argent. Toutefois, dans la pratique, seuls 19 % sont prêts à consentir cet effort. Selon les perspectives d’Aviva, les jeunes générations sont en bonne voie, contrairement aux prés-retraités qui risquent de ne pas parvenir à épargner assez tôt. Pour les aider à préparer leur retraite dès maintenant, il est primordial de mieux les sensibiliser sur les états de lieux annuels et les conseils d’ordre financier.