Livret A Compte Epargne : Probable hausse du taux de rémunération


Selon un article du NouvelObs, Cyril Blesson des Cahiers de l’épargne a annoncé que même si la remontée de l’inflation se fait toujours ressentir, le taux de rémunération du Livret A, qui plafonnait depuis un certain temps à 1,25 %, pourrait bien atteindre un taux supérieur, soit 1,5 %.

Il est bon de noter que le taux de rémunération du Livret A avait atteint 1,2 % en février, ce qui constitue une des raisons les plus probables pour une future hausse.

Le Livret A est un compte d’épargne réglementé et défiscalisé qui est calculé selon une formule prenant en considération le niveau de l’inflation et des taux d’intérêt à court terme. L’an 2009 avait connu un recul considérable, ce qui a eu pour effet de passer le taux de rémunération de 4 % en janvier à 1,25 % en juillet de la même année.

Selon les estimations des principaux analystes économiques, le taux du Livret devrait atteindre 1,5 % si le gouvernement n’intervient pas (en février le ministre de l’Économie, Christine Lagarde, avait décidé de maintenir le niveau jusqu’en juillet).

Bien que le taux d’inflation ait un effet sur le Livret A, ce ne sera pas le cas pour le taux d’intérêt sur les principaux marchés monétaires, car leurs niveaux sont toujours au plus bas et aucun changement majeur n’est prévu avant le mois de juin.

Les taux d’intérêt des marchés monétaires (l’Eonia, l’Euribor 3 mois et le taux du marché interbancaire) sont étroitement reliés à la BCE (Banque Centrale Européenne). Donc si la BCE décide de ne pas revoir ses taux d’intérêt à la hausse, il est impossible pour ceux des autres marchés monétaires de le faire. La principale raison derrière l’appréhension de la Banque Centrale Européenne en ce qui concerne l’élévation de son taux d’intérêt c’est la faiblesse de l’activité économique et l’atonie du Crédit, qui se retrouve à un taux inférieur à 1 % actuellement.