Rachat de Crédit : Les pièges à éviter


Le rachat de crédit, où la restructuration des dettes ou encore regroupement de crédit, est un système qui vise à aider les ménages à diminuer le taux de leurs emprunts et donc de ne pas tomber dans la spirale du surendettement.

L’objectif principal de ce système est de diminuer le montant global des acquittements mensuels.

Le principe du rachat à crédit est simple : la personne qui souhaite une restructuration des dettes, voit ses crédits rachetés par un seul organisme, qui rassemble la totalité de ces dettes en un seul crédit. Malheureusement, le rachat à crédit ne comporte pas que des avantages, alors nous vous proposons de quelques conseils pour vous éviter les pièges que comporte la restructuration des dettes.

Le rachat de crédit facilite souvent le financement d’un nouveau projet mais, cela aura aussi pour effet de rééchelonner la dette que vous avez déjà. Dans le jargon financier, cela s’appelle le rachat de confort. En procédant à un rachat de crédit, l’organisme qui s’occupe de cette opération a le choix entre le rachat de crédit, dit « hypothécaire », comportant une prise de garantie appuyée au bien immobilier d’une durée maximale de trente-cinq ans, ou le rachat à travers un crédit à la consommation si aucun prêt immobilier n’est en cours. Celle-ci s’étend sur une période de douze ans maximum.

Quelle que soit la méthode choisie, il y a des règles simples à respecter pour ne pas vous faire avoir. Il ne vous faudra en aucun cas faire un acquittement monétaire à qui que se soit, surtout aux intermédiaires, aux courtiers et à la banque, avant la signature officielle du nouveau contrat de prêt. (Ceci est approuvé par la loi Murcef).

Parmi les autres pièges à éviter, il ne faut surtout pas se fier aux taux d’appel alléchants. Normalement, les taux d’appel alléchants débouchent sur une période de remboursement très minime, ce qui peut constituer un véritable danger pour votre portefeuille et qui peut aussi favoriser le surendettement. Il vous faudra faire très attention sur les frais de mandat qui peuvent varier considérablement lorsqu’ils ne sont pas plafonnés.

Le dernier, mais non moins important, conseil que l’on vous offre est de ne pas soumettre des pièces originales de votre dossier avant d’avoir pris tous les renseignements nécessaires, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Illustration en vidéo : le rachat de crédit à quoi ca sert ?

Qui est concerné par le regroupement de crédit ?