Résultats de l’étude de la Banque de France sur les fraudes de paiement sur internet


Le nombre de fraudes à la carte bancaire sur internet a considérablement augmenté depuis quelques années selon l’enquête menée par la Banque de France.

Les fraudes en ligne sont de plus en plus nombreuses en France

Le montant total de fraudes sur la toile s’établit à 413,2 ME en 2011 contre 368,9 ME en 2010 selon l’étude de l’observatoire de la sécurité de paiement de la Banque de France. Dans son rapport annuel, l’organisme a mentionné que les fraudes sont de plus en plus fréquentes. Les paiements à distance, pesant pour 8,4 % de la totalité de la valeur des transactions nationales, représentent 61 % des fraudes sur la toile.

Les éventuelles solutions pour limiter les fraudes

Actuellement, la BdF recommande aux entreprises commerciales d’utiliser le système 3D- Secure, une solution adaptée selon les associations de consommateurs. Au mois de février dernier, l’UFC Que Choisir a critiqué l’application de ce dispositif qui consiste à surveiller de façon plus précise les achats effectués en ligne. Pour cela, l’acheteur devra inscrire une donnée personnelle supplémentaire qui permettrait à sa banque de mieux l’identifier et ainsi valider l’opération à temps. Toutefois, la Banque de France a constaté que seulement 23 % des transactions de paiement sur le web utilisent actuellement ce logiciel.

Les recommandations de l’Observatoire

L’observatoire se montre prudent quant à l’évolution des nouvelles technologies envisagées pour les paiements par téléphone mobile. Selon la banque, les smartphones ne répondent pas aux critères exigés pour un terminal de paiement. En terme de sécurité, ces équipements présentent un plus faible niveau.