Résumé economique du 13 au 24 septembre 2010


France :

Les commandes dans l’industrie hors matériels de transport ont augmenté de 1,7% au mois de juillet 2010, contre une hausse (révisée) de 1,1% en juin, selon l’Insee.

Les commandes à l’exportation ont quant à elles bondi de 6,1% en juillet dernier.

Par rapport à 2009, les commandes reçues au cours des mois de mai, juin et juillet sont supérieures de 10,4%.

La croissance du produit intérieur brut de la France au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent a été relevée à +0,7% contre +0,6% précédemment, confortant la prévision gouvernementale d’une croissance d’au moins 1,5% sur l’ensemble de l’année.

A fin juin, l’acquis de croissance pour 2010, c’est à dire la croissance moyenne sur l’année sous l’hypothèse d’une croissance zéro sur les deux derniers trimestres, ressort à 1,3%, selon les données détaillées des comptes nationaux pour le deuxième trimestre publiées par l’Insee.

Les exportations ont augmenté de 2,8% sur le trimestre après +4,5% au trimestre précédent et les importations de 3,9% après +2,0%.

Dans le même temps, au deuxième trimestre, le principal partenaire de la France, l’Allemagne, a défié toutes les prévisions en affichant une croissance extraordinaire de 2,2%.

Au premier trimestre, l’économie française avait crû de 0,2%, a confirmé l’Insee.

Le gouvernement vise une croissance d’au moins 1,5% en 2010, puis de 2% l’an prochain.

Par ailleurs, le pouvoir d’achat des ménages a nettement rebondi au printemps de 0,6%, après une progression très modérée de 0,1% au premier trimestre, a annoncé l’Insee

Le nombre de chômeurs sans aucune activité, même réduite, (inscrits à Pôle emploi en catégorie A) en France métropolitaine a augmenté de 0,6% en août, soit 15.900 demandeurs d’emploi de plus sur un mois, s’établissant à 2.692.500, selon les chiffres diffusés vendredi par le gouvernement. Sur un an, la hausse est de 4,9%.

Au total, en prenant ces trois catégories, la France métropolitaine comptait fin août 3.970.900 chômeurs inscrits à Pôle emploi (4.216.800 en comptant les DOM

Allemagne :

L’indice Ifo mesurant le climat des affaires en Allemagne s’est établi à 106,8 au mois de septembre après 106,7 au mois d’août. Les économistes tablaient sur un repli de l’indice à 106,2 en septembre.

Au deuxième trimestre, l’Allemagne, a défié toutes les prévisions en affichant une croissance extraordinaire de 2,2%.

Etats-Unis

Les Etats-Unis ont enregistré un déficit budgétaire de 90,53 milliards de dollars en août, annoncés le 13 septembre par le Trésor, c’est 5 milliards de mieux que les prévisions des économistes interrogés par Reuters

Ce déficit, est également en recul de 13 milliards de dollars par rapport au mois d’août 2009.

Le déficit budgétaire depuis le début de l’exercice fiscal, qui se clôt à la fin du mois de septembre, est de 1.260 milliards de dollars contre 1.371 milliards sur la période comparable de l’exercice précédent.

Cela fait 23 mois que les USA ont un budget dans le rouge, une série sans précédent, observe le Trésor

L’indice, compilé par la Fed de New York, Empire State s’établit à 4,1 en septembre, contre 7,1 en août, alors que les économistes anticipaient une légère progression. Cet indice qui mesure l’activité industrielle de la région de New York est tombé à son plus bas niveau depuis plus d’un an, a annoncé la réserve fédérale régionale.

La balance des comptes courants s’est dégradée pour la quatrième fois consécutive au deuxième trimestre 2010, avec un déficit de 123,3 milliards de dollars contre 109,2 milliards au trimestre précédent.

Conformément aux attentes, les prix à la production ont augmenté de 0,4% le mois dernier, mais de 0,1% seulement hors alimentation et énergie.

Selon l’enquête mensuelle de la Réserve Fédérale locale, l’indice d’activité ‘Philly Fed’ vient en effet de ressortir à -0,7 contre -7,7 en août, 5,1 en juillet et 8 en juin. Les analystes tablaient sur une hausse plus marquée, à 2.

Les inscriptions au chômage se sont élevées à 450 000 aux Etats-Unis lors de la semaine du 11 septembre contre 453 000 la semaine précédente.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont légèrement diminué aux États-Unis lors de la semaine du 11 septembre, de 3.000 à 450.000, alors que les économistes attendaient au contraire une hausse à 458.000… mais le score de la semaine précédente a été révisé à la hausse.

L’indice de confiance des ménages compilé par l’Université du Michigan est tombé au plus bas depuis août 2009 à 66.6

La croissance du PIB américain devrait atteindre 1,5% en 2010, et 2,3% pour 2011, indique l’OCDE dans son rapport semestriel sur l’économie américaine. En mai l’OCDE prevoyait une croissance de 3.2% pour 2010 et 2011.

Les permis de construire de logements ont augmenté de 1,8% au mois d’août à 569000, d’après le Département du Commerce. Par comparaison, économistes et analystes anticipaient en moyenne 560000
De leur côté, les mises en chantier ont grimpé de 10,5% aux États-Unis au mois d’août, pour s’établir à 598000, alors que le consensus était plus proche de 550000.

Selon la FHFA (Federal Housing Finance Agency), le prix médian des maisons a chuté de -0,5%en juillet après un recul de -1,2% (révisé de -0,3%) au mois de juin: sur les 12 derniers mois, les prix baissent de 3.3%

Les inscriptions au chômage ont augmenté de 12.000 aux Etats-Unis lors de la semaine du 18 septembre pour atteindre 465.000, alors que les économistes attendaient des inscriptions stables autour de 450.000. De plus, le chiffre de la semaine précédente a été révisé de 450.000 à 453.000.

Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis sont restées stables en août à 288000 unités en rythme annualisé, selon des statistiques publiées vendredi par le Département du Commerce.

Elles s’avèrent un peu inférieures aux attentes du marché, puisque les analystes tablaient sur un peu plus de 290 000 unités environ le mois dernier ; Toutefois, les ventes du mois de juillet ont été révisées à 288 000 unités, à comparer à une estimation initiale de 276 000. Comparé à août 2009, les ventes de logements neufs ont diminué de 28.9%

A fin août 2010, le stock de maisons à la vente se monte à 206000 unités, représentant 8,6 mois au rythme d’écoulement actuel.

Les commandes de biens durables US au mois d’août ont recule de -1,3% (c’est pire que prévu) mais les opérateurs ne retiennent que la hausse ‘hors commandes aéronautiques’ qui est de +2% au lieu de +1% anticipé.

Hors matériel de transport, les commandes de biens durables s’inscrivent en hausse de 2%, soit nettement plus que la progression attendue par les économistes, de moins de 1%.