Retraite pour les français nés en 1955


retraité
Le décret publié mardi au Journal Officiel porte à 166 trimestres la durée de cotisation pour les personnes nées à partir de 1955 souhaitant une retraite à taux plein.

En augmentant la durée de cotisation à 41,5 ans, le gouvernement a souhaité maintenir constant le rapport constaté en 2003 entre la durée d’assurance requise pour une retraite à taux plein et la durée moyenne de la retraite en France, ainsi que le stipule expressément le décret. Cela signifie en fait tenir compte de l’allongement de la durée de vie des Français dans le calcul de la durée de cotisation.

La mesure ne concerne pas que les travailleurs affiliés au régime général de la sécurité sociale. Sont également concernés les régimes des salariés agricoles, des commerçants, des artisans, des professions libérales, mais aussi le régime de retraite de la fonction publique, des fonctionnaires hospitaliers, ou encore des ministres du culte.

De plus, la réforme précise que ces travailleurs concernés ne pourront demander à partir en retraite qu’à l’âge de 61 ans et 8 mois au lieu des 60 ans antérieurs, et ils devront travailler jusqu’à 66 ans et 8 mois pour rattraper d’éventuels trimestres manquants dans le calcul de leur retraite à taux plein.