Sondage IFOP : La crise est encore présente selon la majorité des Français


Malgré l’annonce d’un taux de croissance plus fort qu’attendu au T2, à 0,5 %, la France n’est pas encore sortie de la crise de l’avis des personnes interrogées par l’IFOP.

Les Français sont très pessimistes

La crise n’est pas encore terminée ; le pays est toujours dans le rouge pour 68 % des Français bien que ce taux soit en baisse de 3 points par rapport aux chiffres publiés par l’IFOP en janvier. Par ailleurs, ils sont de 20 % à affirmer que la situation n’est pas encore tout à fait rassurante bien qu’un léger redressement ait été observé au cours de ces derniers temps. Seuls 12 % estiment que le pays est sur le point d’entrer dans une phase de croissance durable. Et toujours selon le même sondage, les Français sont peu enclins à aider le gouvernement dans la lutte contre le déficit budgétaire. Le taux de réponse négative est de 56 %. C’est-à-dire que seuls 44 % ont répondu « Oui ».

Une croissance de 0,5 % au T2

Pourtant, d’après les statistiques officielles de l’Insee, le pays a enregistré une croissance de 0,5 % au T2, un pic depuis le premier trimestre 2011. Cette performance s’explique en partie par la reprise de la consommation qui a progressé de 0,4 %. Globalement, la demande intérieure qui regroupe la consommation et l’investissement a crû de 0,3 % pendant la même période. L’inflation, pour sa part, a connu une baisse légère de l’ordre de 0,3 % en juillet, toujours selon la même publication. Très optimiste, Pierre Moscovici, ministre de l’Économie, affirme que la récession est enfin terminée. Un seul petit bémol, l’Institut dit avoir constaté la suppression de 27 800 emplois dans le secteur primaire au T2, soit une baisse de 0,2 %.

source: capital