Standard and Poors confiant dans la dette de la France


Alors que la note de dette des États-Unis vient, pour la première fois de son histoire, d’être dégradée par l’agence Standard’s and Poors de AAA à AA+, les regards se tournent vers la France.

En France, un budget et une réforme des retraites bien conçus :

Si la France a également une dette importante (7,8% du PIB en 2010) et plus élevée que les autres pays notés AAA de la zone euro, l’agence Standard and Poors continue de considérer stable la note de la France. Elle confirme ainsi que la France pourra emprunter à faible taux.

La politique économique de la France rassure :

L’agence qualifie sa réforme des retraites en 2010 courageuse. L’allongement de deux ans de la durée du travail aura des effets bénéfiques sur le poids de la dette française.
La politique budgétaire française rassure aussi l’agence. La France a commencé à diminuer ses dépenses en arrêtant la relance budgétaire, et en réduisant certaines niches fiscales et diverses autres dépenses.

Selon le FMI, le déficit budgétaire de la France devrait être inférieur à 6% en 2011, alors qu’il atteindra près de 10% aux États-Unis.