Toyota se retrouve au cœur d’une grosse polémique


Le constructeur japonais Toyota serait au cœur d’un conflit majeur à propos de certains de ses véhicules. Selon un journal allemand, cette firme serait au courant des problèmes techniques qui affectent la pédale d’accélérateur de certains de ses modèles, mais n’aurait pas pris les actions nécessaires pour y remédier. Selon ce journal, la firme avait déjà effectué des tests en 2007 qui avaient démontré clairement que certaines voitures présenteraient de sérieux problèmes au niveau de la pédale d’accélération. Selon « Financial Times Deutschland », la direction de la firme avait été informée à plusieurs reprises de ce problème, mais n’avait pas pris les mesures adéquates.

La société nippone Toyota a dû rappeler plus de 8 millions de ses véhicules au niveau international non seulement à cause de la pédale d’accélération, mais aussi à cause d’un certain tapis de sol qui a la fâcheuse tendance à s’accrocher aux pédales.  Toyota a rappelé plus de 215 000 voitures seulement en Allemagne. La firme a fait une liste des voitures potentiellement concernées par ce rappel. La liste inclut les modèles AYGO, iQ, Yaris, Auris, Corolla, Verso, Avensis et RAV4. Selon les sources du journal FTD, ce problème se produit principalement durant les périodes de grand froid, car il y a une condensation qui se forme dû à la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur des véhicules en questions.

Les pédales d’accélérations sont produites à la fois par la compagnie Denso du Japon, mais aussi par CTS d’Elkhart dans l’Indiana. Toyota obtenait ses pièces de freinage d’une seule compagnie auparavant, mais un incendie causant l’arrêt de production dans plus de 20 usines de ce fournisseur a forcé Toyota à prendre des mesures préventives, notamment à engager un autre fournisseur.

Le coût du rappel des véhicules défectueux n’a pas encore été estimé, mais selon des spécialistes financiers, cela va couter des milliards et cela seulement pour la récupération des véhicules et non pas pour la réparation. Le constructeur nippon a conseillé aux automobilistes utilisant les modèles concernés de retirer le tapis de sol en attendant que leurs véhicules soient rappelés. Cette mesure semble être dérisoire, car une bonne majorité de ces voitures sont toujours en fonction dans certaines parties du globe.