Tribunaux à vendre en France

05 août 2011 Paco Commentaires fermés

justice france
La réforme de la carte judiciaire proposée en 2007 par Rachida Dati a eu une conséquence inattendue, l’arrivée sur le marché de l’immobilier de bâtiments judiciaires à des prix avantageux.

A présent désertés, les tribunaux de nombreuses communes se sont retrouvés dans le patrimoine de ces dernières. Trop mal équipées pour en faire des bâtiments administratifs et trop chers à moderniser, ces bâtisses souvent anciennes n’ont plus d’utilité pour les municipalités, qui les proposent désormais à la vente à destination des particuliers.

Les prix sont attractifs, entre 200 000 et 600 000 euros suivant la taille du bâtiment, son style architectural et sa commune d’implantation. Par exemple, le tribunal d’Hayange, commune de Moselle, est proposé à 465 000 euros pour 600 m² habitables.

La bonne affaire n’est donc pas loin pour celui qui ose se lancer dans l’acquisition d’un tribunal. Idéalement placés en centre-ville, atypiques et spacieux, les tribunaux sont à même de devenir des demeures de charme insolites. Cependant, le faible prix ne doit pas occulter les tâches à effectuer pour le rendre habitable. L’acquéreur devra se charger de l’aménagement des cuisines et salles de bain, de la plomberie, de l’électricité, et parfois du toit et des façades. Des travaux coûteux, mais qui valent sans doute la peine d’être entrepris pour profiter au quotidien d’une demeure d’exception.

Commentaires fermés.


Sujets qui vont aussi vous intéresser