Banques en ligne : 77% des internautes les utilisent


L’utilisation de l’Internet dans le secteur bancaire a bouleversé les relations entre les institutions financières et leurs clients. L’enquête effectuée par Médiamétrie/NetRating pour le compte de la Fevad le confirme.

Les services online utilisés par 77 % des clients des banques

Internet révolutionne le secteur bancaire. La Fevad révèle que 77 % (2 points de plus qu’en 2011) des clients des banques utilisent les services online de leur établissement. Parallèlement, la proportion de ceux qui effectuent leurs transactions dans leur agence, s’élevant à 83 %, a perdu 2 points. L’engouement pour les services bancaires en ligne va en grandissant, car 16 % des personnes interrogées détiennent un compte dans une banque en ligne tandis que 17 % n’hésiteraient pas à intégrer ces institutions virtuelles.

Les opérations et les avantages

L’étude indique que les opérations classiques et le suivi des comptes sont les services les plus sollicités par les internautes. Viennent ensuite, les virements et la gestion des épargnes. Plus de 30 % des clients se dirigent vers l’interface des banques pour consulter des informations concernant les services proposés par celles-ci. L’enquête explique que sur la toile, il est plus facile de faire une comparaison des offres des institutions financières. Les banques numériques seraient également plus accessibles et plus avantageuses en termes de coût.

Internet mobile et les réseaux sociaux

Cette enquête a permis d’avoir une idée des perspectives d’utilisation d’Internet dans le milieu financier, notamment, le secteur bancaire. Les services en ligne se développeront très vite grâce à l’Internet mobile. Ainsi, 45 mobinautes sur 100 ont accédé à des services financiers via leur mobile. Les réseaux sociaux prennent également une part grandissante parce que 7 % des adhérents sur Facebook se seraient inscrits sur une page dédiée à une institution financière tandis que 14 % des utilisateurs de Twitter cherchent des informations financières via leur réseau social.