Vauban Humanis explique les remboursements des frais médicaux [infographie+concours]


Dans la plupart des cas, les futurs assurés ne savent pas délimiter la proportion des remboursements de frais de santé répartis entre la sécurité sociale et les organismes de mutuelle. Pour les éclairer sur ce point, le groupe Vauban Humanis apporte certaines explications et organise un mini-concours avec ArgentEpargne : vous pouvez gagner une balance connectée en WiFi si vous laissez un commentaire ci-dessous (France seulement).

Le mode de fonctionnement d’une mutuelle

À l’instar des autres organismes de mutuelle indépendants, Vauban Humanis opère dans un but non lucratif. De telles associations exercent afin d’alléger les dépenses des salariés en matière de santé. En effet, la Sécurité sociale rembourse une partie des dépenses sanitaires, mais ce remboursement est dérisoire en comparaison avec les frais réels. Ainsi, la société de mutuelle à laquelle le salarié est affilié prend également en charge une partie de ses frais de santé.

Que rembourse la Sécurité sociale ?

Pour chaque catégorie de prestation médicale, à savoir les consultations médicales généralistes, les consultations spécialisées, les soins dentaires et l’optique, la Sécurité sociale fixe une base de remboursement (BR). Néanmoins, seule une partie de cette base de remboursement sera réellement restituée au travailleur. Pour l’orthodontie par exemple, la Sécurité sociale rembourse l’intégralité de cette BR. Cependant, pour les consultations médicales et l’optique, l’indemnisation est comprise entre 60 à 70 % de la BR.

Qu’est-ce que la mutuelle prend en charge ?

En adhérant à une mutuelle, le salarié bénéficie d’une prise en charge supplémentaire. Ainsi, en plus de la partie supportée par la Sécurité sociale, l’association de mutuelle fixe également son taux de remboursement par rapport à la base de remboursement. Selon les prestations sanitaires réalisées, l’indemnisation peut varier de 30 %, pour les consultations médicales généralistes, à 100 % pour l’orthodontie. Ainsi, le montant que l’assuré devra réellement payer sera la différence entre le tarif réel des prestations médicales et la somme des deux prises en charge.

remboursement mutuelle et frais medicaux

source: vauban-humanis