Vers la mise en place d’un déblocage exceptionnel de l’épargne salariale


Le pouvoir d’achat des ménages français est actuellement au plus bas. Le gouvernement compte prendre une mesure exceptionnelle afin de remédier à ce problème : « le déblocage exceptionnel de l’épargne salariale. »

livret épargne

François Hollande veut soutenir le pouvoir d’achat des Français

Lors d’une intervention sur France 2 le 28 mars, François Hollande a fait part de son intention de mettre en place un dispositif destiné à soutenir la consommation en France, actuellement à son plus bas niveau. Ce mardi, la discussion autour du « déblocage exceptionnel de l’épargne salariale » fera l’objet de la réunion du Parlement. Si cette nouvelle mesure venait à être adoptée, les salariés auraient la possibilité de débloquer leur participation dans la limite d’un plafond de 20 000 euros. Dans une enquête récemment réalisée par 60 millions de consommateurs, près de 8 Français sur 10 affirment avoir été victimes d’une baisse de leur pouvoir d’achat en 2012. Par ailleurs, ils sont près de 77 % à s’attendre à ce que le même scénario se reproduise en 2013.

Certains spécialistes jugent la mesure inefficace

Des spécialistes ne semblent pas être d’accord avec cette initiative. Éric Libault, DG de Quilvest Gestion n’a pas caché son hostilité vis-à-vis de cette nouvelle mesure. Pour lui, le gouvernement est dans l’erreur. Ledit déblocage exceptionnel ne permettrait pas d’améliorer le pouvoir d’achat puisque les salariés ne font que puiser dans leurs propres réserves. Il serait encore moins efficace si les prélèvements sont destinés à des remboursements et non à la consommation. Ce n’est pas pour la première fois qu’un déblocage exceptionnel a été mis en vigueur en France, mais chaque fois, les objectifs ne sont pas atteints. Tel est le cas en 2005 où une part importante des sommes retirées a été tout simplement replacée dans d’autres produits d’épargne tels que le livret A par exemple.