Vers une nouvelle baisse du taux du livret A


Le taux du livret A pourrait connaître une nouvelle baisse dans les mois à venir selon la Banque de France. Pour l’instant, l’institution attend la publication des chiffres sur les prix dans l’Hexagone.

livret a

Une baisse si l’inflation est maîtrisée

Une nouvelle baisse du taux du livret A se pointe à l’Horizon. Selon la Banque de France, si les prix restent stables dans les mois à venir, envisager une telle stratégie est tout à fait possible. Fixé à 1,75 % actuellement, ledit taux a déjà subi une première réduction en février. Le problème de refinancement est au centre des préoccupations des acteurs des logements HLM. Pour cause, les ménages sont de moins en moins attirés par les produits d’épargnes fiscalisés. En mai, l’Hexagone affichait un taux d’inflation annuel de 0,8 % contre 0,1 point de moins le mois précédent. Les différents indicateurs montrent que l’économie française est actuellement sur le point de décoller, a fait remarquer la banque centrale, tablant sur une hausse du PIB dans les prochains mois.

Baisser le taux à 1,5 %

L’application de cette mesure ne sera pas sans conséquence. Une décollecte du livret A ne serait pas alors une surprise. Actuellement, on recense environ 62 millions détenteurs de livret A en France. Bien qu’aucune information sur le nouveau taux à appliquer n’ait été encore dévoilée, les analystes prévoient un chiffre aux alentours de 1,5 %. En effet, baisser le taux jusqu’à 1,25 % comme c’était le cas en 2011 peut faire perdre au livret A son pouvoir d’achat. Dans l’état actuel des choses, placer dans ce dispositif est intéressant pour de nombreuses raisons : en plus d’être défiscalisé, il propose également un rendement intéressant. Sur la période janvier-mai, la collecte s’élève 15 Mds €, portant ainsi le total des encours à 264,9 Mds €. Notons par ailleurs que le montant maximal d’un placement sur un livret A est désormais de 22 950 € contre 19 125 € auparavant.