Rachat de crédit : les retraités aussi peuvent réaliser des projets

Avec la progression de l’espérance de vie, les retraités se retrouvent confrontés à entretenir à la fois leurs ainés, mais aussi les jeunes générations qui peinent à s’insérer dans la vie active. Comment concrétiser des projets ou amortir la baisse des revenus une fois à la retraite ?

Le rachat de crédit amortit la baisse des revenus des retraités

Bien qu’un retraité puisse jouir d’une durée de vie plus longue ainsi que d’une meilleure qualité de vie une fois sa cessation d’activité, ses revenus accusent une baisse moyenne de 30%. Mieux vaut anticiper cette période pour ne pas subir un décrochage du niveau de vie car malgré ce dégrèvement des ressources, les charges et les factures courantes restent les mêmes. À cela s’ajoute une exclusion ou plutôt une croyance qu’un retraité n’a plus accès au crédit. Le renouvellement d’une voiture ou la réalisation de travaux d’une maison qui souvent à cet âge demande davantage d’effort (la maison vieillie et demande plus d’entretien) qui risquent de corser la situation financière du ménage.

Toutefois, le rachat de crédit peut intervenir pour réduire les mensualités et profiter plus sereinement de la vie si des crédits ne sont pas encore totalement remboursés. Le rachat de crédit permet entre autres de faire face à des dépenses imprévues qui peuvent concerner autant des charges de consommation que de l’investissement immobilier.

En l’espèce, dans le cadre d’un regroupement de crédits, des organismes financiers proposent des financements jusqu’à la quatre-vingt-cinquième année. L’allongement de l’espérance de vie ouvre de nouvelles portes pour les séniors qui vivent la retraite, non plus comme une fin de vie, mais comme une période de vie où ils consomment et investissent encore.

Le rachat de crédit au sein d’un regroupement de crédits

Ces mécanismes financiers offrent de nouvelles perspectives pour les retraités qui se voyaient limités à financer leur projet via leurs fonds propres. Les séniors, qui ont vécus des périodes de vie à rebondissements, (divorce, période de chômage) sont sensibles à ce type de financement car ils n’ont pas toujours eu le temps de préparer ce moment de vie et en subissent les conséquences.

En regroupant ses crédits, d’autres projets peuvent aussi se réaliser comme le financement d’un second emprunt à partir du premier. Une réorganisation de ses finances laisse davantage de marge de manœuvre sur le long terme car la durée de l’emprunt peut être comprise entre 1 et 35 ans.

Comment faire un rachat de crédit pour un retraité ?

Le regroupement de crédits pour les séniors révèle quelques spécificités. Le risque du point de vue du prêteur s’accroît avec l’âge. C’est pourquoi, la banque cherche à mieux se protéger. Si le retraité détient un prêt immobilier, l’intermédiaire financier réclame le plus souvent une hypothèque. Bien que le regroupement semble désormais possible pour les séniors, les taux d’intérêt ainsi que le coût de l’assurance emprunteur s’en retrouve renchéri. Il convient de bien analyser sa situation financière avant d’entamer une simulation. Le calcul des revenus se base sur la pension du ménage. La prise en compte des dépenses courantes ainsi que des emprunts en cours de remboursement servent à calculer le taux d’endettement. Une fois la simulation effectuée, le demandeur transmet les documents à l’analyste pour vérifier les informations et donner une réponse concrète. Si le dossier de financement passe l’étape d’acceptation, alors le demandeur dispose ensuite, après signature, de dix ou de quatorze jours de réflexion suivant le type de regroupement.

Laisser un commentaire