Mesures annoncées par Macron pour les Gilets Jaunes

Le Président de la République Emmanuel Macron a fait son allocution à 20h ce jour, une première prise de parole après les manifestations des Gilets Jaunes.

Il décrète l’état d’urgence économique et sociale.

Emmanuel Macron dit comprendre les français qui n’arrivent pas à boucler les fins de mois, les retraités aux retraites modestes, il fait son mea culpa mais condamne aussi les violences opportunistes des casseurs lors des manifs.

  • Le SMIC augmentera de 100 euros par mois dès 2019
  • Les heures supplémentaires seront versées sans impôt ni charges dès 2019
  • Prime de fin d’année non imposable ni charges aux employeurs qui peuvent donner un bonus à leurs employés
  • Retraités pour ceux qui ont moins de 2000 euros par mois, suppression de la hausse de CSG dès 2019

Mr Macron souhaite aussi lancer un grand débat sur l’immigration.

“Je veux que nous mettions d’accord la Nation avec elle-même sur ce qu’est son identité profonde”, affirme-t-il.

Autre avertissement lancé : les grandes entreprises et GAFA vont devoir payer plus d’impôt et ne plus se “cacher”.

En plus des mesures annoncées, Emmanuel Macron souhaite aborder différents sujets, comme celui de la “prise en compte du vote blanc” et de “l’équilibre de la fiscalité” ou la “question du quotidien pour faire face au changement climatique”. “Les bonnes solutions émergeront aussi du terrain” déclare t-il.

Gilets Jaunes : la naissance du mouvement en France (Octobre 2018)

Le Mouvement des Gilets Jaunes a vu le jour aux environs du 21 octobre 2018 en France lorsque les médias ont évoqué la pétition. Le nom “gilet jaune” vient du nom des gilets de haute visibilité de couleur jaune. Le mouvement considéré comme apolitique a pris sa puissance dans sa diffusion et les partages sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter notamment.

Au départ de ce mouvement, les gens ont contesté l’augmentation du prix du carburant. La bretonne Jacline Mouraud a d’ailleurs lancé un coup de gueule le 18 octobre sur Facebook dans une vidéo virale vue plusieurs millions de fois.

Puis ensuite la contestation s’est élargie sur la baisse du pouvoir d’achat des classes moyennes et populaires, surtout dans les campagnes et en zone périurbaine. Depuis quelques jours certains gilets jaunes demandent carrément la démission du président de la République Emmanuel Macron.

gilet jaune (wikipedia image)
image : wikipedia Otto Schraubinger, User:Magmer, Warnweste gelb-2, CC BY-SA 2.0 DE

Sur les Champs-Élysées des manifestations et des heurts ont eu lieu. De nombreux rassemblements citoyens, beaucoup de barrages et blocages ont eu lieu partout en France et au niveau des rond-points.

A l’île de la Réunion, les manifestations ont été plus prononcées et la colère a été grande. Le gouvernement français a d’ailleurs décidé de geler le prix de l’essence pour 3 ans pour calmer les émeutes. L’armée a été déployée par Emmanuel Macron.

Le mouvement des gilets jaunes est très suivi sur internet car les journalistes et certains citoyens français filment en direct les manifs et protestations.

De nombreuses personnalités et hommes politiques rejoignent le mouvement. On peut citer Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Laurent Wauquiez, Jean Lassalle (qui a du payer 1500 euros de sanction pour s’être présenté à l’assemblée vêtu d’un vêtement gilet jaune) et puis François Hollande qui a déclaré en déplacement en Ardèche “il faut continuer le mouvement”.

Parmi les arrestations effectuées fin novembre le week-end du 24 et 25 à Paris, aucun fiché d’ultra-droite ou d’ultra-gauche n’était répertorié chez les manifestants gardés à vue selon Le Figaro.

Jusqu’où ira le mouvement ? En Belgique des manifestations ont eu lieu. Le mouvement va t-il s’amplifier vu que le gouvernement macron et son premier ministre Édouard Philippe pourrait décider d’une hausse des tarifs de l’électricité dès le mois de février 2019 ?

Baisse du prix du Permis de Conduire en France

Lors d’un déplacement à Lens dans le Pas-de-Calais, le président français Emmanuel Macron a annoncé qu’il allait procéder à une baisse drastique du prix du permis de conduire en France.

automobile
Copyright: [Phanuwat Nandee] © 123RF .com

Il compte également faire une petite nouveauté pour le Code de la route en l’intégrant directement dans le cursus scolaire.

Plus de détails seront fournis lors de la présentation de la stratégie mobilité fin 2018.

“On veut aider à avoir le permis plus vite et moins cher, et l’acquisition du premier véhicule”, a déclaré le Président de la République. “Dans le cadre de la loi mobilité, on va drastiquement baisser le coût du permis. Le code, on va l’intégrer à la partie scolaire”, a-t-il ajouté.

Depuis juillet 2016, le processus du “permis à un euro par jour” a également été étendu. Rappelons que cela permet à un aspirant au permis de conduire de le financer avec un prêt à taux zéro qui est remboursé à un euro par jour.

Même si l’annonce est plutôt bien accueillie par le public, ce n’est pas le cas des auto-écoles qui vont voir leurs revenus baisser avec les nouvelles mesures de Mr Macron et qui mentionnent aussi que la sécurité routière doit être enseignée par des professionnels de la conduite plutôt que par des professeurs d’écoles.

Arnaque au billet de 50 Euros

Attention à l’arnaque au billet de 50 EUROS sur le pare-brise de votre voiture ! Il s’agit en fait de voler votre auto. Et c’est une fraude vieille comme le monde.

autos
Copyright: [welcomia] © 123RF .com

Comment me direz-vous ?

Oui ca peut paraître étrange de faire le lien mais c’est hyper simple: vous vous asseyez dans votre véhicule et vous remarquez un billet de 50 euros coincé sous votre essuie-glace. Vous descendez de voiture pour aller récupérer ce cadeau de la providence tout en laissant très probablement vos clés sur le contact et le moteur en marche…. Vous l’aurez compris vous avez à peine le temps de réaliser qu’une personne saute dans votre voiture et démarre à fond. Avec un peu de chance il ne vous foncera pas dessus, vous aurez la vie sauve mais vous retrouverez sans voiture. C’est embêtant. Surtout que tout cela pour 50 euros…

La Police Nationale a fait une mise en garde sur son compte Twitter:

Toujours se méfier et ne jamais descendre de voiture avec le moteur en marche.

Jacline Mouraud ou le coup de gueule d’une bretonne contre Macron

Jacline Mouraud, une bretonne de Ploërmel en a marre de toutes les hausses de prix, tarifications par-ci par-là et autres impôts qui voient le jour un peu partout en France. Elle le fait savoir dans un coup de gueule dans une vidéo sur Facebook.

autos
Copyright: [welcomia] © 123RF .com

La femme s’insurge contre la hausse du carburant en France et tâcle au passage le président français Emmanuel Macron.

“Mais où va la France ?”

Sa vidéo postée le 18 octobre sur son compte Facebook a été vue 5,5 millions de fois, partagée 250 000 fois et aimée 40 000 fois au moment d’écrire ces lignes. C’est ce que l’on peut appeler une vraie vidéo virale.

D’ailleurs depuis ce coup d’éclat et de révolte, Mme Mouraud a été interviewée par des journalistes à la radio et son coup de gueule a été relayé par plusieurs médias français.

Vous en pensez quoi ? Le peuple de France est-il à bout ?

Pétition de Priscillia : 1 million de signatures pour baisser le prix de l’essence

La pétition de Priscillia Ludosky sur le site Change.org a pour objectif 1 million de signatures.

La jeune femme originaire de Savigny-le Temple en Seine et Marne souhaite une Baisse des Prix du Carburant à la Pompe.

Et déjà la pétition sur le prix de l’essence rassemble des centaines de milliers de signatures, elle en est à 700 000 quasiment au moment d’écrire ces lignes!

Depuis que plusieurs journaux français ont repris cette histoire dont Le Parisien, les signatures sur la pétition montent en flèche et le million devrait être atteint dans quelques jours si tout va bien.

Voyez l’interview de la jeune femme chez LeParisien :

Le 24 octobre, le Parisien rapportait que le gouvernement d’Emmanuel Macron et de son premier ministre Edouard Philippe disait ne pas vouloir faire marche arrière sur ce dossier épineux.

Les automobilistes ont de plus en plus de mal à payer leurs factures d’essence. Est-ce que les politiques vont intervenir si la pétition de Priscillia atteint le million de signatures ?

CumEx : un montage fiscal de 55 milliards d’euros

source: Fotolia

Selon des informations révélées par le journal Le Monde à la mi-octobre 2018, dans une enquête réalisée en collaboration avec 18 journaux européens, une fraude massive baptisée “cum ex” a révélé que des financiers ont réussi à frauder fiscalement pour la somme de 55 milliards d’euros à 11 pays en Europe.

Les pays fraudés sont l’Allemagne, la France, l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas, le Danemark, la Belgique, l’Autriche, la Finlande, la Norvège et la Suisse.

L’énorme arnaque s’est réalisée pendant une période de 15 ans et a été dévoilée initialement en Allemagne. D’ailleurs la personne à l’origine du montage financier serait un avocat allemand.

D’après le quotidien La Tribune, “Il (l’avocat) a commencé sa carrière au service des impôts de la Hesse. Il s’est ensuite rendu compte que les lacunes des lois fiscales rapportaient plus que la défense [la plaidoirie]. Aujourd’hui, il se sent persécuté par l’État.

Le stratagème qui a été longuement réfléchi consistait à “acheter et revendre des actions autour du jour de versement du dividende, si vite que l’administration fiscale n’identifie plus le véritable propriétaire”.

En s’entendant avec plusieurs autres investisseurs, cela permettait de réclamer plusieurs fois le remboursement du même impôt sur le dividende, le fisc n’y voyant alors rien.

Les pays ayant le plus perdu d’argent dans ce montage fiscal sont l’Allemagne (31,8 milliards d’euros), la France (17 milliards d’euros),  l’Italie (4,5 milliards) et le Danemark (1,7 milliard).

En France, un collectif citoyen vient de déposer plainte pour évasion fiscale (“plainte contre X pour escroquerie et blanchiment de fraude fiscale aggravées auprès du parquet national financier”) alors qu’en Allemagne il y a déjà eu des poursuites à ce sujet.

Voyez la vidéo explicative du Monde :

“Pour empocher les dividendes sans être taxés par l’Etat, certains actionnaires n’hésitent pas à transférer leurs actions vers l’étranger. C’est ce que l’on appelle, dans le milieu de la finance, le « CumCum », de la locution latine qui veut dire « avec ». Pire, avec la technique du « CumEx », (« avec » et « sans »), des actionnaires peuvent se faire rembourser par l’Etat des taxes qu’ils n’ont en réalité jamais payées.”

A Paris, des immeubles sans charges de copropriété

Le projet d’immeuble Edison Lite a été primé par la ville de Paris au concours Réinventer Paris. Il reçu à titre de récompense une parcelle de terrain dans le sud de Paris (place d’Italie) pour être réalisé d’ici fin 2018. Et les appartements prévus sont déjà disponibles en ligne et ceux, sans charges de copropriété, avec un prix de vente réduit de 30%. Il suffit de se rendre sur le site d’Edison Lite et de se laisser guider.

L’immeuble sera divisé comme suit : le sous-sol et le rez-de-chaussée pour les locaux commerciaux.

“Une partie sera vendue par les promoteurs et le produit de cession servira à réduire le prix de vente des logements. L’autre partie des locaux reviendra à la copropriété, qui la mettra en location. “

Les revenus locatifs annuels sont estimés à 40.000 euros.

L’immeuble Edison est doté d’un chauffage collectif qui, grâce à l’innovation énergétique permet de réduire considérablement le coût. La copropriété s’engage à conserver le local dix ans, afin d’empêcher que les propriétaires ne cèdent le local pour encaisser le produit de cession. L’immeuble ne disposera que de 20 à 26 logements et le prix de vente du mètre carré d’un appartement sans parking coûtera 7.990 euros. La sélection s’annonce difficile.

Il n’y a pas de risque commercial car l’immeuble est conçu en fonction de la demande des acheteurs. Edison n’a pas acquis le terrain via les enchères. Elle l’a acquis à la valeur d’expertise de France Domaine. Et l’essentiel de sa commercialisation provient d’internet avec un modèle qui d’ici quelques années, changera la donne de l’immobilier.

Baisse des frais de notaire et huissier en France

La mise en œuvre de la loi Macron entre enfin en vigueur. Il s’agit d’une nouvelle donne historique pour les professions réglementées (notaires, huissiers de justice et greffiers), leurs tarifs devant se conformer à de nouvelles règles de calcul.

Cette réforme intervient après deux ans et demi de bras de fer entre l’institution économique et fiscale et les acteurs de ces professions réglementées. Dans la pratique les greffiers diminueront leurs tarifs de 5%, les notaires et les huissiers de justice de 2,5%.

L’acheteur bénéficiera ainsi du plafonnement des frais à hauteur de 10% de la valeur du bien chez le notaire. Et pour tout acte dépassant 150,000€ le notaire pourra, s’il le souhaite, faire bénéficier ses clients d’une remise allant jusqu’à 10% de la transaction.

Cette réforme représente assurément un petit séisme dans ces professions, ces règles, mises en place par un décret récent, se traduisant mécaniquement par une baisse des tarifs.

source: lefigaro/image: notaires.fr

Emprunter en immobilier avec un apport ou sans ?

Crise oblige, les banques semblent désormais exiger un apport personnel pour tout emprunt immobilier. Est-il encore possible d’emprunter sans un solide apport?

Le phénomène de surfinancement, c’est à dire le financement des frais de notaire et d’emprunt par la banque plutôt que par l’apport personnel de l’emprunteur, est en net recul mais existe toujours. Il est plus répandu pour les investissements locatifs que pour les prêts destinés à la résidence principale. Et dans ce cas, les banques exigent généralement un apport de l’ordre de 10% du montant total de l’opération. En moyenne, on considère que les apports personnel représentent 18% des opérations financées, soit un chiffre toujours très largement supérieur aux exigences des établissements bancaires. Alors peut-on réellement emprunter sans apport personnel?

Les établissements bancaires sont tellement exigeants sur la part de l’apport personne, car cela constitue pour eux à la fois un facteur de réduction du risque, et un bon indicateur du comportement de leur client. Alors pour pouvoir vous affranchir de l’apport personnel, mieux vaut présenter une situation très favorable qui rassure les banques en offrant des garanties: jeune couple ayant commencé à travailler, aux revenus réguliers et satisfaisants. Si vous ne rentrez pas dans ce schéma, pensez alors au prêts annexes: prêt à taux zéro, Pass logement,etc. pour vous constituer un pécule en lieu et place de l’apport personnel tant convoité.

Source : LesEchos