A Paris, des immeubles sans charges de copropriété

appartement sans charges

Le projet d’immeuble Edison Lite a été primé par la ville de Paris au concours Réinventer Paris. Il reçu à titre de récompense une parcelle de terrain dans le sud de Paris (place d’Italie) pour être réalisé d’ici fin 2018. Et les appartements prévus sont déjà disponibles en ligne et ceux, sans charges de copropriété, avec un prix de vente réduit de 30%. Il suffit de se rendre sur le site d’Edison Lite et de se laisser guider.

L’immeuble sera divisé comme suit : le sous-sol et le rez-de-chaussée pour les locaux commerciaux.

« Une partie sera vendue par les promoteurs et le produit de cession servira à réduire le prix de vente des logements. L’autre partie des locaux reviendra à la copropriété, qui la mettra en location. « 

Les revenus locatifs annuels sont estimés à 40.000 euros.

L’immeuble Edison est doté d’un chauffage collectif qui, grâce à l’innovation énergétique permet de réduire considérablement le coût. La copropriété s’engage à conserver le local dix ans, afin d’empêcher que les propriétaires ne cèdent le local pour encaisser le produit de cession. L’immeuble ne disposera que de 20 à 26 logements et le prix de vente du mètre carré d’un appartement sans parking coûtera 7.990 euros. La sélection s’annonce difficile.

Il n’y a pas de risque commercial car l’immeuble est conçu en fonction de la demande des acheteurs. Edison n’a pas acquis le terrain via les enchères. Elle l’a acquis à la valeur d’expertise de France Domaine. Et l’essentiel de sa commercialisation provient d’internet avec un modèle qui d’ici quelques années, changera la donne de l’immobilier.

Source: Les Echos/ Image : Manuelle Gautrand Architecte

Baisse des frais de notaire et huissier en France

Notaires

La mise en œuvre de la loi Macron entre enfin en vigueur. Il s’agit d’une nouvelle donne historique pour les professions réglementées (notaires, huissiers de justice et greffiers), leurs tarifs devant se conformer à de nouvelles règles de calcul.

Cette réforme intervient après deux ans et demi de bras de fer entre l’institution économique et fiscale et les acteurs de ces professions réglementées. Dans la pratique les greffiers diminueront leurs tarifs de 5%, les notaires et les huissiers de justice de 2,5%.

L’acheteur bénéficiera ainsi du plafonnement des frais à hauteur de 10% de la valeur du bien chez le notaire. Et pour tout acte dépassant 150,000€ le notaire pourra, s’il le souhaite, faire bénéficier ses clients d’une remise allant jusqu’à 10% de la transaction.

Cette réforme représente assurément un petit séisme dans ces professions, ces règles, mises en place par un décret récent, se traduisant mécaniquement par une baisse des tarifs.

source: lefigaro/image: notaires.fr

Emprunter en immobilier avec un apport ou sans ?

fly happy family on blue sky

Crise oblige, les banques semblent désormais exiger un apport personnel pour tout emprunt immobilier. Est-il encore possible d’emprunter sans un solide apport?

Le phénomène de surfinancement, c’est à dire le financement des frais de notaire et d’emprunt par la banque plutôt que par l’apport personnel de l’emprunteur, est en net recul mais existe toujours. Il est plus répandu pour les investissements locatifs que pour les prêts destinés à la résidence principale. Et dans ce cas, les banques exigent généralement un apport de l’ordre de 10% du montant total de l’opération. En moyenne, on considère que les apports personnel représentent 18% des opérations financées, soit un chiffre toujours très largement supérieur aux exigences des établissements bancaires. Alors peut-on réellement emprunter sans apport personnel?

Les établissements bancaires sont tellement exigeants sur la part de l’apport personne, car cela constitue pour eux à la fois un facteur de réduction du risque, et un bon indicateur du comportement de leur client. Alors pour pouvoir vous affranchir de l’apport personnel, mieux vaut présenter une situation très favorable qui rassure les banques en offrant des garanties: jeune couple ayant commencé à travailler, aux revenus réguliers et satisfaisants. Si vous ne rentrez pas dans ce schéma, pensez alors au prêts annexes: prêt à taux zéro, Pass logement,etc. pour vous constituer un pécule en lieu et place de l’apport personnel tant convoité.

emprunt immo

Source : LesEchos

Dès le 1er janvier 2016, les banques pourront prélever dans votre compte d’épargne pour se renflouer

banque

En vertu de la directive européenne relative au redressement des banques et à la résolution de leurs défaillances (BRRD) transposée en droit français à partir du 1er janvier 2016, les banques pourront, en cas de faillite, prélever une partie des fonds déposés par leurs clients pour renflouer leurs caisses. Seuls les dépôts au-delà de 100 000 € sont concernés et cette option ne pourra intervenir qu’après que la banque ait puisé dans son capital et ses obligations.

Cette possibilité, appelée bail-in (renflouement interne), ne devrait donc intervenir que dans des cas extrêmes, lorsque les clients pourraient perdre la totalité de leurs avoirs si cette procédure n’était pas mise en place. La BRRD vise surtout à supprimer le recours au système du bail-out (renflouement par l’Etat). Elle s’inscrit dans un contexte visant à renforcer la solidité des banques et à améliorer le système de garantie des dépôts.

La seule option possible pour échapper à ce dispositif serait d’ouvrir des comptes dans plusieurs banques pour ne jamais atteindre le plafond de 100 000 €, ce qui peut s’avérer compliqué à gérer. Les dépôts inférieurs à ce plafond restent garantis en totalité.

Source : Le Figaro

Bientôt un revenu de base de 800 euros pour tout le monde en Finlande

En pleine crise économique la Finlande lance une expérimentation de revenu de base, dans l’espoir de de baisser le chômage en généralisant cette pratique.

Ce revenu de base s’élèverait à 800€ par mois et serait reçu par tous les habitants dans le but de réduire toutes les autres allocations versées par l’État. Proposée en novembre 2016, cette pratique si elle est adoptée sera une première mondiale, elle fera aussi l’objet d’un « test » pour calculer le revenu parfait.

Cependant l’idée fait débat, si pour certains cela rendrait les demandeurs d’emplois plus motivés pour rechercher un emploi, d’autres voient cela comme un « encouragement à la paresse », bien que cela aiderait beaucoup à reprendre des études, et donc être plus polyvalents.

Pour le gouvernement finlandais cela encouragerait surtout le temps partiel, et donc baisserait le taux de chômage, et d’une pierre deux coups, réduire la bureaucratie du système des allocations pour baisser les coûts imposés par celle-ci à la Finlande, tout en « motivant » les chômeurs qui touchaient auparavant plus de 800€ d’allocations. De plus si cette mesure est adoptée, elle pourrait bien réduire les dépenses sociales de l’État d’environ 3 milliards d’euros.

Le Front National grand gagnant des élections régionales du 1er tour

resultats elections

Le Front National de Marine Le Pen et de sa nièce Marion Maréchal Le Pen vient de changer le portrait politique en France avec une percée historique aux premiers tours des régionales.

Au niveau national, les résultats sont les suivants :

Front National : 27,73%

-Union de la Droite : 26,65%

-Union de la Gauche : 23,12%

-Europe Écologie Les Verts : 3,83%

Résultats Nationaux détaillés :

resultats france regionales 2015

Résultats complets par région :

1. Alsace – Champagne-Ardenne – Lorraine : Florian PHILIPPOT (Front National) 36,06%

2. Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes : Alain ROUSSET (Gauche) 30,39%

3. Auvergne – Rhône-Alpes : Laurent WAUQUIEZ (Droite) 31,73%

4. Bourgogne – Franche-Comté : Sophie MONTEL (Front National) 31,48%

5. Bretagne : Jean-Yves LE DRIAN (Gauche) 34,92%

6. Centre-Val de Loire : Philippe LOISEAU (Front National) 30,49%

7. Corse : Paul GIACOBBI (LDVG) 18,42%

8. Guadeloupe : Ary CHALUS (LDVG) 43,55%

9. Guyane : Rodolphe ALEXANDRE (LDVG) 42,35%

10. Île-de-France : Valérie PECRESSE (Droite) 30,51%

11. La Réunion : Didier ROBERT (Droite) 40,36%

12. Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées : Louis ALIOT (Front National) 31,83%

13. Martinique : Serge LETCHIMY (LDVG) 38,96%

14. Nord-Pas-de-Calais – Picardie : Marine LE PEN (Front National) 40,64%

15. Normandie : Hervé MORIN (Droite) 27,91%

16. Pays de la Loire : Bruno RETAILLEAU (Droite) 33,49%

17. Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) : Marion MARÉCHAL-LE PEN (Front National) 40,55%

Résultats complets sur le site du gouvernement français : http://elections.interieur.gouv.fr/regionales-2015/

Résultats des élections régionales 2015

Où suivre les résultats en direct 1er tour et 2è tour ?

Les réseaux sociaux comme Twitter semblent être le meilleur moyen de se tenir informé minute par minute des résultats, mais plusieurs médias feront des couvertures en direct (Le Monde, Libération, Le Figaro). Sans compter toutes les chaînes de télévision comme TF1, France2, France3, BFMTV ou iTélé.

Les premiers résultats seront dévoilés à 20h heure française.

elections regionales 2015

Résultats officiels des élections régionales de 2015 : sur le site du gouvernement français http://elections.interieur.gouv.fr/regionales-2015/ ou www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats

Résultats commune par commune avec champ de recherche sur le site du Monde : lemonde.fr/carte-departements/

urne

Élections régionales 2015

Les élections régionales se tiendront ce dimanche 6 (premier tour) et le 13 décembre (second tour). Les Français auront l’occasion de renouveler les conseils régionaux de métropole et d’outre-mer. Si le PS dirige depuis plusieurs années la quasi-totalité des régions, ce scrutin pourrait générer un renversement total des équilibres. Explications.

Un nouveau découpage

Le redécoupage régional s’est opéré comme suit: Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre-Val de Loire, Corse, Île-de-France, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, La Réunion, Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Normandie, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il faut aussi ajouter les collectivités d’outre-mer: Guyane, Guadeloupe et Martinique.

En plein état d’urgence

Ces élections interviennent dans un contexte post-attentats, un peu moins d’un mois après les évènements tragiques du 13 novembre à Paris. Si personne n’a semble-t-il envisagé de reporter le scrutin, il sera intéressant de voir si la gestion du président entrera en ligne de compte au moment du vote, ou si les électeurs préfèreront se focaliser sur des problématiques plus régionales.

Tendances régionales

L’institut IPSOS, qui a procédé par échantillons régionaux, a sondé les intentions de vote sur deux tours. Ces résultats sont à prendre avec des pincettes – comme chaque sondage – mais constituent une bonne photographie à l’instant T.

Le premier constat qui ressort, c’est la possibilité que trois régions tombent dans l’escarcelle du FN (Front National). Marine Le Pen et sa nièce séduisent toutes deux au premier tour 40% des sondés dans le Nord et en Provence – un score qu’elles renouvelleraient au second tour. Dans l’Est, Florian Philippot, tenant de la ligne souverainiste du parti, serait en mesure de l’emporter en triangulaire d’une courte tête avec 37%, juste devant la liste de droite (35%).

Pour le Parti socialiste, la séquence promet d’être difficile à gérer. Si le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian paraît en très bonne posture dans la région Bretagne (45%, contre 33% aux Républicains), cette situation ne se reproduit pas sur le reste du territoire. Les candidats d’union de la gauche pourraient éventuellement l’emporter dans trois autres régions, mais leur avance est si faible que les prévisions semblent bien hasardeuses.

Du côté des Républicains, l’objectif est de ravir à la gauche plusieurs conseils régionaux. Et la formation de Nicolas Sarkozy semble en capacité de le faire. En Île-de-France, Valérie Pécresse devancerait Claude Bartolone au second tour avec 40%, contre 38% pour le candidat du PS. Un peu plus au sud, en Auvergne Rhône Alpes, Laurent Wauquiez pourrait ravir à Jean-Jack Queyranne son fauteuil de président, même si l’avance est très maigre (37% et 36%). Les Pays de la Loire, le Centre-Val de Loire et la Normandie font partie des autres territoires où la droite peut nourrir quelques espoirs.

FAQ des élections : www.vie-publique.fr/actualite/faq-citoyens/elections-regionales-2015/

Où placer son argent en France autre que dans le livret A ?

Le livret A n’attire plus autant de monde, quitte à croire qu’il est en voie de disparition. La principale raison de cela est la baisse de son taux de rémunération qui est que de 0.75 %. Voici quelques moyens simples pour gagner de l’argent sans risque.

Argent Placement

Plan Epargne Logement

Le taux de rémunération du PEL n’est que de 2%, ce qui implique le blocage d’un compte épargne durant quelques années. Ce qui permet à une personne d’épargner une somme considérable. Le montant du taux en PEL est fixé dès l’ouverture de l’épargne. Le plafond de ce taux se limite à 61,200 euros. Au bout des quatre ans de l’ouverture d’un compte, une personne doit verser au minimum 45 euros mensuellement dans son compte épargne.

Assurance vie

Contrairement au livret A, l’assurance-vie permet à une personne de bénéficier d’un taux variant de 2.2% à 2.4% par mois. De plus, la fiscalité est plus avantageuse pour ceux qui gardent leur compte plus d’une huitième d’année. Contrairement aux croyances, il est tout à fait possible de récupérer la totalité du montant d’une assurance-vie à tout moment. Toutefois, il est à noter que la durée de la demande peut aller jusqu’à 10 à 15 jours environ.

Livrets fiscalisés

Les livrets fiscalisés permettent aux gens de bénéficier d’un bonus de taux d’intérêt durant les 3 premiers mois suivant l’ouverture d’un compte. Pour un livret d’épargne organe, le taux de rémunération remonte de 4 % durant les trois premiers mois et de 3 % les deux mois suivants. Une fois ces cinq mois écoulés, ce taux sera fixé à 0.50%.

Pour le livret Bforbank le taux de rémunération sera bonifié de 3% pendant trois mois. Après les trois mois, le pourcentage du taux sera de 0.85%. Même si le rendement diminue après la période de promotion, il est toujours possible pour une personne de déplacer son compte épargne après un an.

A quelles aides en argent ont droit les migrants ?

La situation des migrants en Europe a pris des proportions alarmantes. Selon le journal Français le Figaro, le premier ministre français Manuel Valls a décidé de verser des fonds pour accueillir des migrants . L’Union Européenne quant à elle tarde à réagir pour faire face à cette crise . En attendant , de nombreux migrants tentent de traverser les frontières européennes à la recherche de nouvelles terres d’asile .

La France quant à elle se montre plus conciliante et a décidé d’accueillir des migrants d’ici les années 2016-2017. Manuel Valls a tenu des propos encourageants sur le site du  »ministère de l’immigration  » en affirmant que les refugiés bénéficieront de tous les moyens et les encadrements nécessaires et cela dès leur arrivée en France .

Les lois françaises en matière d’immigration sont claires et strictes . Un migrant qui arrive en France peut obtenir un statut de refugié dès qu’il en aura formulé la demande . Une fois cette demande effectuée et acceptée il acquerra le statut de refugié.

L’ATA concerne les bénéficiaires de  » la protection temporaire  » et aux bénéficiaires de  » la protection subsidiaire  » c’est à dire aux étrangers n’ayant pas rempli les critères d’obtention du statut de refugié .

Dès qu’un migrant trouve un hébergement , il lui est possible de toucher  » l’allocation mensuelle de subsistance  » . Tout demandeur d’asile dont le dossier est en cours de procédure peut bénéficier d’un régime d’assurance maladie , d’une autorisation de travailler et est dans l’obligation de scolariser ses enfants si ils sont âgés entre 6 et 16 ans . Les transports scolaires pour les enfants , les cantines sont gratuites . Les familles peuvent bénéficier des épiceries sociales .

Le détail sur le site du Figaro.

Débuter le travail après 10 h le matin ?

« Cette étude nous vient d’Angleterre et du docteur Kelley de la prestigieuse université d’Oxford. »

Quentin Périnel, journaliste au Figaro épluche tous les jours les nouvelles croustillantes sur des phénomènes qui touchent notre société . Celui – ci s’est penché sur un problème récurant qui touche la majorité des sociétés modernes : le sommeil.

Selon une étude publiée par un chercheur de l’université d’Oxford en Angleterre le docteur Kelley , la plupart des européens manquent de sommeil . Ce fait incite les individus à se lever plus tôt pour travailler c’est à dire avant 10h00 du matin car notre corps est programmé et conditionné à ce phénomène . Il va jusqu’à même dire que les étudiants devraient commencer leurs cours vers 11h du matin .

Ce constat est alarmant car selon lui c’est  » une torture  ». Un journaliste de radio canada soutient quant à lui le contraire et affirme au contraire que se lever tôt pour travailler a ses avantages comme profiter du moment présent , savourer un bon café , être plus motivé à travailler en équipe . Il va jusqu’à dire que certains entrepreneurs ont commencé à appliquer cette méthode et se lèvent tôt pour aller travailler .

Qui croire ?